Pays Basque Inedit

Découvrez le Pays Basque autrement

Digue de Tarnos

Coincée entre le fleuve de l’Adour et l’Atlantique, mais aussi entre le département des Pyrénées Atlantique et les Landes, mais encore entre les villes de Boucau et de Tarnos, la digue “de Tarnos” et le pendant de “La Barre” située de l’autre coté de l’embouchure du fleuve et appartenant à Anglet.

Longue de 1000m, très prisée des locaux qui viennent s’y balader et ce détendre sur la plage située juste de l’autre coté, la Digue est délaissée par les touristes qui lui préfèrent l’attrait commercial de la Barre et des plages d’Anglet. Son manque d’attrait pourrait aussi dépendre de la zone industrielle qu’il faut traverser pour y accéder alors que tu coté Anglois l’embouchure est accessible depuis Biarritz ou en longeant les maisons et la foret qui bordent l’Adour.










Iholdy

Iholdy est un petit village perdu dans la campagne Basque entre Irrissary (un autre village perdu) et Saint Palais (beaucoup plus connus pour le chemin de Compostelle qui le traverse en direction de St Jean Pied de Port).

Hors des cheminements habituels des touristes, Iholdy est resté assez préservé. Village classique du Pays Basque, il regroupe tout le nécessaire pour une vie locale, l’école, l’épicerie, l’hotel restaurant et bien sur le fronton et l’église. 










Ispoure

Le village d’Ispoure, forme, avec celui de Uhart-Cize une ceinture autour de St Jean Pied de Port. 
Les trois villes sont tellement proches les unes des autres que vu de Citadelle il n’est possible de les différencier que par leurs églises respectives. 

Ispoure à pourtant la particularité d’accueillir la zone commerciale de l’agglomération. Vous y trouvez un supermarché, deux magasins de bricolage, la coopérative agricole, un vétérinaire, un garagiste… et la liste est certainement encore longue. 

Le village lui même est typiquement Basque, entre le maison, l’église, le pont et les champs nous nous trouvons bien dans le Pays Basque intérieur. 










Izpegi

Le Col d’Izpegi ce situe au dessus la ville de Saint Etienne de Baigorry, il est un des points de passage entre la France et l’Espagne, mais ne fait pas partie des lieux les plus connus à cause de la zone montagneuse qui l’entoure et de la distance avec Baigorry, la ville la plus proche. 

Pour beaucoup la “frontière” est un vague mot et les points de passage entre la France et l’Espagne correspondent surtout aux zones commerciales que l’on surnomme “les Ventas”. 
En réalité la frontière coupe le Pays Basque en 2 entre la partie Française et la partie Espagnole, on peut donc la retrouver un peu partout, surtout le long de la Départementale 918 entre Bayonne et St Jean Pied de Port, 

Si les villages d’Hendaye, d’Ainhoa et Saint Jean Pied de Port sont connus pour être les plus proches de la frontière, Bidarray, Osses, Saint Etienne de Baigorry et Banca en sont tout aussi proche, mais pour eux, pas de lieux de pèlerinage dans des magasins bénéficiant des taxes espagnoles. 










Atelier de reliure – Le Ligator

J’ai découvert le Ligator lors des journées des métiers d’art en 2015, à l’époque, même après avoir passer 8 ans dans les environs de Bayonne je n’avais aucune idée du nombre de petits artisans d’art vivant et travaillant dans le centre ville.
Le Ligator est situé en plein coeur du quartier historique du Grand Bayonne rue des Faures, sur une butte qui domine l’Adour et la Nive, à proximité des remparts, de la cathédrale Sainte-Marie et de son cloître.

http://www.le-ligator.com










 

Parc de la plaine d’Ansot

Espace naturel sensible de 100 hectares intégré au réseau Natura 2000, la Plaine d’Ansot est situé aux portes du centre ville de Bayonne.
Alors que les rues piétonnes de la ville et les remparts attirent des milliers de visiteurs, la Plaine d’Ansot, cachée le long de la Nive, vous fait découvrir la richesse des écosystèmes spécifiques aux zones humides à travers des sentiers à thèmes. 
Le chemin conduisant à la Maison des barthes et au Muséum d’histoire naturelle est accessible aux personnes à mobilité réduite mais présente des difficultés. D’une longueur approximative de 1,5 km, ce chemin est composé d’une section bétonnée et d’une section en terre / gravier compactés.

Le Muséum d’histoire naturelle vous montrera une partie de leur faune et de leur flore ainsi que la biodiversité des Pyrénées occidentales. De nombreuses expositions temporaires sont également proposées tout au long de l’année.
Les chemins sont jalonnés de panneaux d’interprétation permettant de découvrir la plaine d’Ansot à travers 4 thèmes : l’écologie, l’eau, la faune et la flore et l’observatoire permet de prendre un peu de hauteur sur deux niveaux (3 et 6 m) et de découvrir de nombreuses espèces d’oiseaux en vol, sur les prairies ou les plans d’eau.










Eztigar

Nous avons rencontré Marie et Clément, les responsables d’Eztigar lors d’une demande de shooting photo pour la promotion de leurs boissons. 
Eztigar est une petite coopérative agricole qui à débuté dans le but de préserver des type de pommiers locaux, résistants, pour obtenir un cidre (Sagarno en Basque) 100% Basque.

La coopérative est devenue une entreprise reconnue pour la qualité de ses produits  qui sont maintenant disponibles dans pratiquement toutes les grandes surfaces locales et sur commande en France et à l’étranger.

Lors de mon passage les locaux étaient en train d’être réaménagés pour s’adapter aux nouvelles contraintes de l’augmentation de la production et à l’accueil des touristes. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de retourner voir les changements depuis. 

  








Ligne de chemin de fer Bayonne – St Jean Pied de Port

Petite ligne de train appartenant encore à la SNCF, la ligne Bayonne St Jean Pied de Port longe la Nive et dessert les petits villages qui la bordent. 
Reliant les deux cités médiévales, la ligne est autant utile pour les travailleurs vivant dans les terres qu’elle peut être une attraction touristique pour ceux qui viennent passer leur vacances dans le Pays Basque et souhaitent prendre le temps d’admirer le paysage avant de flâner dans un des plus beaux village de France. 

Le train remonte la “vallée de la Nive”, ou “la grande Nive” (celle qui rassemble tous les affluant sur son passage). On aurait presque pus parler du “fleuve de la Nive” si la modification du cours de l’Adour n’avait pas supprimé son embouchure sur l’Atlantique. 
Plus dans les terres, il y a le très connus, “Pas de Roland” datant d’une époque ou, dans les clues d’Itxassou, un unique chemin longeais le bord de l’eau, on parle aussi de “gorges de la Nive”, même si on est très loin des “Gorges du Verdon” des Alpes.










Atelier des Remparts – Luthier

Nous avons découvert l’atelier des rempars lors des Journées des Métiers d’Art il y a 2 ans dans les rues de Bayonne.

On connais bien les rues commerçantes, les boulevards, les administrations, mais Bayonne à gardé son âme de ville ouvrière et encore plus, a l’abris des foules, son artisanat.










 

Marais d’Orx

Le marais d’Orx ne ce situe pas au Pays Basque mais dans les Landes. C’est tout de même un lieu suffisamment particulier pour être cité ici dans les endroits insolites à visiter.

L’histoire des Landes est assez interessante, celle du marais s’inclue parfaitement dans l’historique. Mais ce qui nous interesse le plus c’est le coté nature et un peu aventure qu’il représente actuellement.

Le marais est un espace protégé ou flore et faune vivent librement. Un long circuit en fait le tour, mais a mon avis il faut prévoir une sortie a la journée pour faire le chemin tranquillement.

Il y aurait certainement beaucoup plus à en dire mais pour l’instant je vous laisse découvrir, j’y reviendrais plus tard.









Page 1 sur 6

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén