Pays Basque Inedit

Découvrez le Pays Basque autrement

A découvrir – Le vignoble d’Irouleguy

Ce sont “des” balades, en voiture ou à pied, et des dégustations que nous vous proposons dans cet article. 
Les vignobles d’Irouleguy, dont le syndicat existe depuis 1945 existait probablement déjà avant l’ère chrétienne.  Il s’étend sur 15 communes entre Saint Etienne de Baigorry et Saint Jean Pied de Port et compte 12 vignerons localisés sur la carte juste en dessous.
Le site internet du syndicat http://irouleguy.net/ présente les différents vignerons et il est possible de découvrir, dans les articles qui correspondent, si ils proposent des visites avec, au cas ou, les heures et les jours d’ouverture. 
Les offices de tourisme local ont aussi de la documentation sur le sujet, j’ai essayé d’en trouver un exemplaire sur internet mais sans résultat.
  AOP Irouleguy
 Retrouvez le lieu
avec Google Map
image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

A découvrir – La Rhune

C’est une balade familiale ou sportive selon la façon dont on l’aborde. Le site https://www.visorando.com/randonnee-la-rhune/ propose une balade aller/retour à partir du village d’Ascain.
Pour les plus sportif, l’événement Skyrhune http://www.skyrhune.com est une course en montagne particulièrement physique pour ceux qui souhaitent arriver, comme le vainqueur de l’année dernière, en 1h53.
Pour les familles un train a crémaillère en service depuis 1924 permet de gravir la montagne sans efforts. https://www.rhune.com/fr/ 
Le site propose de prendre un billet en ligne, ce qui est préférable vu le nombre de touristes qui ce pressent pour monter. La basse saison et de mi-Mars à début Juillet et début Septembre à début Novembre.
Le site internet de la Rhune dit qu’il est possible de visiter le sommet en 35mn. Pour y être aller (il y a bien longtemps) je trouve ce temps un peu court pour prendre le temps de découvrir le lieu, surtout qu’actuellement diverses activités sont proposées.
Il est aussi possible de monter à pied et redescendre en train (billet à prendre en haut) ou de redescendre à pied
Gorges de kakuetta
 Retrouvez le lieu
avec Google Map
image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

A découvrir – Les gorges de Kakuetta

C’est une balade familiale .
Trajet de deux kilomètres au fond des gorges, profondes parfois de plus de 300 mètres.
Ces gorges qui ont été explorées pour la première fois en 1906 par Edouard-Alfred MARTEL, spécialiste des expéditions scientifiques sont aujourd’hui protégées.
Altitude: 630 M. Dénivelé: 540 M.
Durée: 02H00. (Aller et retour à titre indicatif) Période conseillée: De Mars à Novembre.
Difficultés: Aucune. Sortie pour tout public Matériel: Prévoir de bonnes chaussures de marche
Falaises vertigineuses, végétation luxuriante, refuge de rapaces majestueux, le coeur de la montagne basque réserve bien des surprises aux amoureux de la nature !

Les Gorges de Kakuetta, Amazonie des latitudes tempérées, invite les visiteurs à sillonner un large canyon sur près de 2 km de long, le long d’une rivière tortueuse.

Gorges de kakuetta
 Retrouvez le lieu
avec Google Map
image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

A découvrir – Balade avec un berger à Iraty

Au coeur de la montagne basque, à 30 min. de St Jean Pied de Port, sur le site incontournable d’Iraty, venez découvrir le métier de berger. Jean-Michel, issu d’une famille de bergers, vous fera découvrir son métier et les montagnes d’Iraty. En famille ou seul, cette balade est accessible à tous.   

 

 

 

Une montée d’environ 40 min. permettra de rejoindre le troupeau, puis J-Michel vous précisera la manière dont chacun se positionnera pour faire redescendre le troupeau vers le coral. Vous pourrez ainsi participer au comptage et suivre de près les soins apportés aux brebis. 
Enfin, le groupe se retrouvera à l’etxola autour d’un apéritif, et partagera un repas à base de produits de la ferme et locaux à volonté (pâté, charcuterie, Vin Irouleguy, Taloak, fromage AOC Ossau-Iraty, gâteau basque et café). Gardez un excellent souvenir d’une promenade authentique à la découverte du monde de l’estive.

Téléphone 05 59 37 37 05 / 06 51 88 83 37

Truite de Banka
 Retrouvez le site de 
l’entreprise
image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

A découvrir – L’atelier du piment

Fier, puissant et généreux, le piment est venu par la mer, ramené d’Amérique du Sud par nos marins au XVIe siècle. Au fil des générations, dans le secret de leur potager, les femmes l’ont choyé, choisi, sélectionné, lui donnant sa rondeur, sa force et son brillant. Ingrédient clé de la cuisine basque, il assaisonne nos plats au quotidien autant qu’il sublime les mets raffinés des plus grands chefs du monde. Est-ce son origine, son histoire ou sa saveur que confère au piment d’Espelette autant de caractère ? Ramuntxo tente une explication : le secret est peut-être là : le piment d’Espelette est une épice gorgée d’amour, un arôme qui vient du cœur.
Pas plus fort que le poivre, mais dix fois plus parfumé, le piment d’Espelette relève la plupart des plats et marie ses effluves raffinés à de nombreux produits. Il se décline presque à l’infini pour satisfaire tous les palais : poudre, gelée, sel, sauces et moutarde au piment, jambon, rillettes, saucissons et foie gras de canard au piment, crème de cerise noire, confitures et chocolats au piment, etc. Pour le remercier de tant de générosité, le piment est amplement fêté et honoré chaque année, le dernier weekend d’octobre.
Le village d’Espelette – Ezpeleta en basque – est situé dans la province basque du Labourd, au pied des montagnes et à 20 minutes de la côte atlantique. Son décor de carte postale, ses festivités et son authenticité le rendent irrésistible. En quelques pas, vous serez charmés par ses ruelles bordées de maisons blanches à colombage rouge, ses façades parées de cordes de piments scintillantes au soleil, son centre piétonnier, son château récemment restauré, son église, ses lavoirs et la silhouette du mont Mondarrain à l’horizon. Truite de Banka
 Retrouvez le site internet
de l’entreprise

www.atelierdupiment.com
05 59 93 90 21

image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

A découvrir – Les truites de Banka

La ferme aquacole de Banka, c’est d’abord un cadre magnifique et sauvage, niché au coeur du Pays Basque. Dès le XVIIème siècle, la source Arpéa alimentait là un moulin du village de Banka. C’est en 1965 que Jean-Baptiste Goicoechea décida d’implanter sur ce site un élevage de truites, persuadé que la qualité exceptionnelle de l’eau et la passion des hommes qui dirigeraient cette entreprise pourraient faire de la Truite de Banka une référence gastronomique. >
Remarquablement préservée, à l’abri des grands axes de communication et de l’agitation urbaine, la VALLEE est une enclave verte qui s’enfonce en territoire navarrais. Outre la beauté de ses paysages et la diversité de son milieu naturel, la VALLEE est réputée pour la qualité de ses produits gastronomiques. Une vieille tradition d’élevage extensif perdure ici. Viandes, salaisons et fromages de la VALLEE sont reconnus bien au-delà du Pays Basque.
C’est ici que la source d’Arpéa cascade entre les roches pyrénéennes avant de traverser la Basse Navarre pour rejoindre l’Océan Atlantique. Cette eau classée 1A (meilleur classement national) emprunte le petit canal du moulin ancestral pour irriguer les bassins en escalier de la ferme aquacole. Cet environnement unique permet aux truites de Banka de bénéficier de conditions de croissance proches de celles de leurs cousines sauvages qui filent à quelques mètres de là.  Truite de Banka
 Retrouvez le site
de l’entreprise

www.truitedebanka.com
05 59 37 45 97

image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

La passerelle d’Holzarte

La passerelle d’Holzarte est un classique et il ne faut pas y aller en plein été, le parking n’est pas particulièrement grand.
Au départ de la rando vous allez voir  indiqué 2km, 300m de dénivelé, 40mn de marche, nous, comme un bon nombre de touristes aguerris, nous avons mis 1h30 pour monter. Google donne les mêmes indications, je me demande qui à copié l’autre…
Une balade a flan de montagne, avec quelques ruisseaux qui ce jettent dans la rivière en contre bas c’est bien a faire quand il ne pleut pas… surtout qu’à certains endroits la roche est à nue et qu’elle glisse même quand elle est sèche. N’oubliez pas la bouteille d’eau et le chapeau, si 2/3 de la balade est a lombre le tiers restant est en plein cagnard. Dans la même idée, 1/3 de la balade est sur un terrain pratiquement plat, mais pendant les 2/3 restants il faut monter les 300m de dénivelés.
Une fois en haut, c’est sympa, joli, en somme c’est à faire. Mais vu l’étroitesse du sentier et des espaces ou ce reposer il vaut mieux y aller avant ou après l’été.
Il est possible de poursuivre la balade, j’ai regardé sur Google Maps ensuite et je pense que la prochaine fois on testera un chemin différent, et pour le coup, peut être que j’aurais un article inédit à vous proposer.
Passerelle d'holtzarte de Alex Bouvet sur 500px.com
Retrouver le lieu 
sur Google Map
image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

Moulin de Bassilour

Situé à Bidart, juste à la frontière avec la commune de Biarritz, le Moulin de Bassilour est un petit écrin en lisière des grandes villes touristiques et de la campagne Basque.
Connu avant tout pour la fabrication artisanale qui donne a son gâteau basque et à ses spécialités leurs goûts unique, une fois sur place, on se laisse charmer par le cadre naturel et authentique du moulin à eau et de la petite boulangerie.
<
C’est un moulin à roue horizontale, en activité depuis 1741 qui moue les grains de blé et de maîs en farine. Alimentée par un bras de la rivière Uhabia, retenue par une vanne juste avant son écoulement dans le moulin, la roue est entrainée par la quantité et la puissance de la chute d’eau de quelques mètres qui frape les pales. La meule en pierre situé juste au dessus, moue la farine qui est ensuite rejetée dans un bac.
Par soucis de conservation le blé et le mais sont moulus selon la quantité nécessaire aux préparations, évitant ainsi les pertes de matière première.
La boulangerie ne propose que des produits frais du jour, avec au premier plan, le gâteau basque, suivit des sablés. Les mâtures et les miches, sont des pains de maïs, le pain, lui, est fabriqué à partir de farine Herriko, exclusivement cultivée au Pays Basque. Le moulin, connu bien au delà des frontières basques, vends sur place et exporte une partie de sa production.

Moulin de Bassilour de Alex Bouvet sur 500px.com

Retrouver le site internet
de l’entreprise

www.moulindebassilour.com
05 59 41 94 49

 

 

image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

Partez à l’aventure avec les cartes du site !

Cliquez en haut a droite sur “Agrandir le plan

Dans “Lieux” – cliquez sur le lien 

En haut dans la partie rouge cliquez sur le panneau avec la flèche

 Une fois dans Google Map ajoutez votre lieu de départ

 

 

 

image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

Les vautours d’Itxusi

Nous sommes partis balader “A la recherche des premiers vautours” sur la colline d’Itxusi, avec l’association Hegalaldia mais le temps ne s’y prêtait pas vraiment.
Il a fallut se presser un peu pour arriver jusqu’au point de vue, passer un peu de temps sur place et repartir sous une pluie de grêle. 
Il faut connaitre l’endroit pour s’y arrêter, ce n’est pas indiqué et il n’y a pas vraiment d’espace au bord du chemin pour faire une pause. 
Le lieu est connu, enfin non, d’un coté on trouve “le village abandonné et les falaise d’Itxusi, de l’autre l’Artzamendi et sa boule ronde énigmatique. Mais la falaise ou nous sommes allés ce trouve entre les deux. 
Je ne l’ai pas placé précisément sur la carte, faute d’avoir réussit à la trouver. Le lieu est coincé entre deux flans de colline et sur Google Map, ou même Google Earth, ce n’est pas très clair.
La balade est sympa et assez facile depuis le col de Méhatché, malgré une pente plutôt raide. Mais le trajet que nous avons suivit n’était pas vraiment bien tracé et la recherche Google Map ne m’a pas permis de trouver un passage bien visible à travers la prairie. 
J’y ai pourtant vu le marquage d’un sentier de randonnée, mais je n’ai pas réussit à trouver lequel. Je pense retourner sur place un jour ou il fera beau pour faire quelques recherches supplémentaires.

Vautour Itxusi de Alex Bouvet sur 500px.com

Retrouvez le lieu
sur Google Map
image_pdfTéléchargez en PDFimage_printImprimez

Page 1 of 10

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén