Edmond Rostand a 32 ans lorsque, mal remis d’une pleurésie contractée pendant les répétitions de L’Aiglon, il loue à Cambo la villa Etchegorria.
À son retour de Paris, où il vient d’être élu à l’Académie française (1901), il achète une parcelle située sur une colline où serpente l’Arraga. Il aménage le terrain et de 1903 à 1906 fait construire la villa.
Il y organise des réceptions fastueuses qui le conduiront à la ruine, les droits d’auteur de Chantecler y seront engloutis.
Après la mort de Rostand en 1918, le mobilier et sa bibliothèque sont dispersés.
La municipalité achète la villa en 1960 pour en faire le « Musée Edmond Rostand ».
Les décors de la villa sont luxueux, 19 pièces de style néo-basque aux installations modernes : électricité, eau chaude, hydrothérapie…
A cela s’ajoute les 4 hectares de jardins à la française, la douceur du jardin anglais et le calme de la basse cour.

Blog
paysbasqueinedit.fr

Google Map