Edmond Rostand a 32 ans lorsque, mal remis d’une pleurésie contractée pendant les répétitions de L’Aiglon, il loue à Cambo la villa Etchegorria.
À son retour de Paris, où il vient d’être élu à l’Académie française (1901), il achète une parcelle située sur une colline où serpente l’Arraga. Il aménage le terrain et de 1903 à 1906 fait construire la villa, où il écrira Chantecler.
On compte parmi les amis qui participent aux réceptions fastueuses qui s’y déroulent — qui conduiront son propriétaire à la ruine, les droits d’auteur de Chantecler y seront engloutis — le compositeur et pianiste Jules Massenet.
Après la mort de Rostand en 1918, le mobilier et sa bibliothèque sont dispersés, dont en particulier des panneaux anciens et précieux en laque de Coromandel.
La municipalité achète la villa en 1960 pour en faire le « Musée Edmond Rostand ».
Vous serez éblouis par les décors luxueux des 19 pièces de sa villa de style néo-basque, mais aussi étonnés par la modernité des installations : électricité, eau chaude, hydrothérapie… Vous tomberez également sous le charme des 4 hectares de jardins à la française qui viennent de retrouver leur perfection après trois années de travaux. La douceur du jardin anglais et le calme de la basse cour agrémenteront agréablement votre visite. Véritable poème de pierre et de verdure à découvrir ou a redécouvrir!

Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map