Tout le monde le connais sous le nom du “village abandonné”, qui n’a d’abandonné que le nom en réalité, enfin à première vue…

Loin après Bidarray, vers le bout de la route du Bastan, bref au milieu de nulle part… Sauf qu’au Pays Basque, même nulle part, il y a des maisons et des gens qui y vivent.
Et ici, on est pas en France, on est pas en Espagne, on est, réellement, au Pays Basque. Ceux qui en parlent le pensent en France, mais en réalité ce village, perdu, est presque aussi loin de la frontière coté Espagnol que Bidarray l’est du coté Français. Perdu, presque aussi loin de la première route Espagnole digne de ce nom qu’il l’est de la frontière.

Pourtant là-bas, au fin fond de la vallée, l’herbe est coupée bien raz, le bois sèche devant les maisons en attendant l’hiver et le fronton trône en attendant que quelqu’un vienne y taper la pelote.

Attention la route n’est pas goudronnée sur tout le trajet, certains passages en côte sont particulièrement dérapant et il y a un passage a gué à ne pas prendre en cas de pluie.



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”7″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 




Print Friendly, PDF & Email