Pays Basque Inedit

Découvrez le Pays Basque autrement

Catégorie : Agriculture Page 1 of 2

L’atelier du piment

Fier, puissant et généreux, le piment est venu par la mer, ramené d’Amérique du Sud par nos marins au XVIe siècle. Au fil des générations, dans le secret de leur potager, les femmes l’ont choyé, choisi, sélectionné, lui donnant sa rondeur, sa force et son brillant. Ingrédient clé de la cuisine basque, il assaisonne nos plats au quotidien autant qu’il sublime les mets raffinés des plus grands chefs du monde. Est-ce son origine, son histoire ou sa saveur que confère au piment d’Espelette autant de caractère ? Ramuntxo tente une explication : le secret est peut-être là : le piment d’Espelette est une épice gorgée d’amour, un arôme qui vient du cœur.
Pas plus fort que le poivre, mais dix fois plus parfumé, le piment d’Espelette relève la plupart des plats et marie ses effluves raffinés à de nombreux produits. Il se décline presque à l’infini pour satisfaire tous les palais : poudre, gelée, sel, sauces et moutarde au piment, jambon, rillettes, saucissons et foie gras de canard au piment, crème de cerise noire, confitures et chocolats au piment, etc. Pour le remercier de tant de générosité, le piment est amplement fêté et honoré chaque année, le dernier weekend d’octobre.
Le village d’Espelette – Ezpeleta en basque – est situé dans la province basque du Labourd, au pied des montagnes et à 20 minutes de la côte atlantique. Son décor de carte postale, ses festivités et son authenticité le rendent irrésistible. En quelques pas, vous serez charmés par ses ruelles bordées de maisons blanches à colombage rouge, ses façades parées de cordes de piments scintillantes au soleil, son centre piétonnier, son château récemment restauré, son église, ses lavoirs et la silhouette du mont Mondarrain à l’horizon. Truite de Banka

Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

Les truites de Banka

La ferme aquacole de Banka, c’est d’abord un cadre magnifique et sauvage, niché au coeur du Pays Basque. Dès le XVIIème siècle, la source Arpéa alimentait là un moulin du village de Banka. C’est en 1965 que Jean-Baptiste Goicoechea décida d’implanter sur ce site un élevage de truites, persuadé que la qualité exceptionnelle de l’eau et la passion des hommes qui dirigeraient cette entreprise pourraient faire de la Truite de Banka une référence gastronomique.
Remarquablement préservée, à l’abri des grands axes de communication et de l’agitation urbaine, la VALLEE est une enclave verte qui s’enfonce en territoire navarrais. Outre la beauté de ses paysages et la diversité de son milieu naturel, la VALLEE est réputée pour la qualité de ses produits gastronomiques. Une vieille tradition d’élevage extensif perdure ici. Viandes, salaisons et fromages de la VALLEE sont reconnus bien au-delà du Pays Basque.
C’est ici que la source d’Arpéa cascade entre les roches pyrénéennes avant de traverser la Basse Navarre pour rejoindre l’Océan Atlantique. Cette eau classée 1A (meilleur classement national) emprunte le petit canal du moulin ancestral pour irriguer les bassins en escalier de la ferme aquacole. Cet environnement unique permet aux truites de Banka de bénéficier de conditions de croissance proches de celles de leurs cousines sauvages qui filent à quelques mètres de là.

Truite de Banka by Alex Bouvet on 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

Le porc de Kintoa

En baladant dans le Pays Basque profond, dans la montagne entre Banca et les Aldudes, ou beaucoup de Bayonnais ne vont jamais, nous avons fait une petite alte pour voir pourquoi il y avait tant de voitures garées partout. Pas mal de touristes et quelques locaux, tout le monde partais d’un bon pas vers le magasin de Pierre Oteiza, éleveur et artisan charcutier, spécialisé dans le porc de Kintoa et un des pionniers du développement l’agriculture haut de gamme de la vallée des Aldudes dont on peut retrouver les magasins de Saint Jean Pied de Port à Paris.
Le magasin est assez sympathique, plutôt noir de monde malgré que nous étions déjà en Septembre, avec ses jambons et saucissons accrochés au plafond et plusieurs plateaux de dégustation sur les tables. Les vendeuses tournoyaient d’un client à l’autre tachant de réponde à toutes les questions et de proposer les différentes préparations. Nous nous sommes assez rapidement éloignés en attrapant au passage un prospectus décrivant une balade découverte des porc de Kintoa.
En fait il est possible de visiter une partie de l’exploitation extérieur. Soit juste à coté de la boutique, soit sur un parcours un peu plus sportif sur la colline voisine.
Une balade assez sympa, dans un paysage étonnant pour le Pays Basque à cause de sa ressemblance avec la Provence, une terre aride, plutôt caillouteuse ou les plantes ce font rares. La première partie est une grimpette plutôt raide le temps d’arriver sur le plateau d’ou il est possible de voir une grande partie de la vallée des Aldudes, la suite est une descente en pente douce jusqu’aux portes du magasin. Malheureusement la journée chaude ne ce prêtait pas trop à la découverte des porcs, certainement tous planqués sous le couvert des arbres, mais il y aurait 400 animaux dispersés dans les champs.

Porc de Kintoa de Alex Bouvet sur 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

A découvrir – Le vignoble d’Irouleguy

Ce sont “des” balades, en voiture ou à pied, et des dégustations que nous vous proposons dans cet article. 
Les vignobles d’Irouleguy, dont le syndicat existe depuis 1945 existait probablement déjà avant l’ère chrétienne.  Il s’étend sur 15 communes entre Saint Etienne de Baigorry et Saint Jean Pied de Port et compte 12 vignerons localisés sur la carte juste en dessous.
Le site internet du syndicat http://irouleguy.net/ présente les différents vignerons et il est possible de découvrir, dans les articles qui correspondent, si ils proposent des visites avec, au cas ou, les heures et les jours d’ouverture. 
Les offices de tourisme local ont aussi de la documentation sur le sujet, j’ai essayé d’en trouver un exemplaire sur internet mais sans résultat.
  AOP Irouleguy
 Retrouvez le lieu
avec Google Map

A découvrir – Balade avec un berger à Iraty

Au coeur de la montagne basque, à 30 min. de St Jean Pied de Port, sur le site incontournable d’Iraty, venez découvrir le métier de berger. Jean-Michel, issu d’une famille de bergers, vous fera découvrir son métier et les montagnes d’Iraty. En famille ou seul, cette balade est accessible à tous.   

 

 

 

Une montée d’environ 40 min. permettra de rejoindre le troupeau, puis J-Michel vous précisera la manière dont chacun se positionnera pour faire redescendre le troupeau vers le coral. Vous pourrez ainsi participer au comptage et suivre de près les soins apportés aux brebis. 
Enfin, le groupe se retrouvera à l’etxola autour d’un apéritif, et partagera un repas à base de produits de la ferme et locaux à volonté (pâté, charcuterie, Vin Irouleguy, Taloak, fromage AOC Ossau-Iraty, gâteau basque et café). Gardez un excellent souvenir d’une promenade authentique à la découverte du monde de l’estive.

Téléphone 05 59 37 37 05 / 06 51 88 83 37

Truite de Banka
 Retrouvez le site de 
l’entreprise

Partez à l’aventure avec les cartes du site !

Cliquez en haut a droite sur “Agrandir le plan

Dans “Lieux” – cliquez sur le lien 

En haut dans la partie rouge cliquez sur le panneau avec la flèche

 Une fois dans Google Map ajoutez votre lieu de départ

 

 

 

Iholdy

Iholdy est un petit village perdu dans la campagne Basque entre Irrissary (un autre village perdu) et Saint Palais (beaucoup plus connus pour le chemin de Compostelle qui le traverse en direction de St Jean Pied de Port).

Hors des cheminements habituels des touristes, Iholdy est resté assez préservé. Village classique du Pays Basque, il regroupe tout le nécessaire pour une vie locale, l’école, l’épicerie, l’hotel restaurant et bien sur le fronton et l’église. 




[ngg_images source=”galleries” container_ids=”31″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]





Ispoure

Le village d’Ispoure, forme, avec celui de Uhart-Cize une ceinture autour de St Jean Pied de Port. 
Les trois villes sont tellement proches les unes des autres que vu de Citadelle il n’est possible de les différencier que par leurs églises respectives. 

Ispoure à pourtant la particularité d’accueillir la zone commerciale de l’agglomération. Vous y trouvez un supermarché, deux magasins de bricolage, la coopérative agricole, un vétérinaire, un garagiste… et la liste est certainement encore longue. 

Le village lui même est typiquement Basque, entre le maison, l’église, le pont et les champs nous nous trouvons bien dans le Pays Basque intérieur. 




[ngg_images source=”galleries” container_ids=”32″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]





Eztigar

Nous avons rencontré Marie et Clément, les responsables d’Eztigar lors d’une demande de shooting photo pour la promotion de leurs boissons. 
Eztigar est une petite coopérative agricole qui à débuté dans le but de préserver des type de pommiers locaux, résistants, pour obtenir un cidre (Sagarno en Basque) 100% Basque.

La coopérative est devenue une entreprise reconnue pour la qualité de ses produits  qui sont maintenant disponibles dans pratiquement toutes les grandes surfaces locales et sur commande en France et à l’étranger.

Lors de mon passage les locaux étaient en train d’être réaménagés pour s’adapter aux nouvelles contraintes de l’augmentation de la production et à l’accueil des touristes. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de retourner voir les changements depuis. 

  


[ngg_images source=”galleries” container_ids=”63″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]





Suhescun

Dans le Pays Basque intérieur les petits villages se cachent entre les champs et les collines.
Il est tout a fait possible que vous passiez à coté de Suhescun sans le voir, je dirais même que c’est le plus probable puisque moi même, habitant juste à coté pendant 5 ans et passant sur la route juste en contre bas presque tous les jours je ne suis jamais allé jusqu’au village lui même.

En attendant que je fasse ce petit détour et que j’ajoute des photos supplémentaire je vous met les photos des vues de la route ainsi que le plan google map.
Je mettrais cette article à jour un peu plus tard.  

 

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”54″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén