Pays Basque Inedit

Découvrez le Pays Basque autrement – (PBInedit)

Catégorie : Agriculture Page 1 of 3

Les Barthes d’Etchepette

Les “barthes” sont un type de marécage que l’on retrouve sur les bords de l’Adour sur une surface couvrant 15 000 hectares, à 90% dans les Landes et 10% dans les Pyrénées Atlantiques elles font l’objet d’une surveillance particulière de la part des administrations pour leur spécificité au point de vue de l’agriculture, de la faune et de la flore.
Les barthes d’Etchepette, ce trouvent sur les sites internet des offices de tourisme, pour leur proximité avec Bayonne et la possibilité de faire des balades en famille, en pleine nature, sur des chemins bien entretenus.
La balade dure à peut pret deux heures, sur un terrain pratiquement plat, en grande partie à l’ombre.
On longe le bord de l’Adour avant de s’aventurer entre champs et foret pour le reste de la balade.
On pourrait comparer cette balade à une autre, situé dans les Landes, le “Marais d’Orx” dont je parlerais dans un autre article, qui n’est pas encore écrit, mais à ce que j’ai pus voir la balade a Etchepette est moins longue.

Barthes d'Etchepette by Alex Bouvet on 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

Le Pays Basque vu par Pays Basque Inédit

Le Pays basque, est le Pays de la Langue Basque (l’euskara) ou, la “terre des Baques” (Euskal Herria). Les Basques (Euskaldun) sont aussi ceux qui possedent la langue Basque (Euskara dun). Pour les Basques, le pays existe par sa langue, c’est graçe à l’unité linguistique d’une grande partie de ses habitants que l’unité ce construit.
L'”Euskadi”, inventé par Sabino Arana, père du Nationalisme Basque, désigne la Nation Basque qui est, à l’heure actuelle la Communauté autonome du Pays basque formée par les 3 provinces : Araba-Álava, Bizkaia, Gipuzkoa.Les frontières du Pays Basque, dans son intégralité, (les septs provinces le Labourd, la Soule, la Basse-Navarre, la Navarre, la Biscaye, l’Alava et le Guipuscoa) n’ont pas de définition légale dans les deux pays qui l’ont absorbé (la France et l’Espagne), mais elles recouvriraient un peu plus de 20 000 km2 pour trois millions d’habitants. Le Pays est actuellement répartis en trois entités politiques distinctes, deux communautés autonomes espagnoles : la communauté autonome du Pays basque (Euskadi), la Navarre, et une portion du département français des Pyrénées-Atlantiques.
La région est très marquée par l’influence maritime, aussi bien sur les cotes Atlantiques que par les rivières et les fleuves qui s’y derverse. Bilbao et Bayonne en sont les deux villes rayonnantes.
L’Adour marque la frontière visuelle entre les Landes, on pourrait dire “coté Français” et le Pays Basque, qui s’étire le long de la cote jusque dans l’Espagne. C’est aussi les derniers kilomètres des longues plages de sable fin qui bordent les cotes Françaises, juste après la chaine des pyrénées fini sa course dans la mer avec des falaises de 30 à 50 m de hauteur et à des petites plages enfoncées dans des criques.La montagne domine tout le reste du territoire Basque mais reste très impactée par les aléas maritimes de l’Atlantique. Les pentes douces des pyrénées entrainent vents et nuages jusqu’aux sommets les plus hauts de la région. Des plaines alluviales (les Barthes) jusqu’aux vallées et aux plateaux, l’ensoleillement et les précipitations permettent le développement d’une agriculture riche et bien répartie.
L’histoire du Pays basque commence à la préhistoire, des historiens romains relatent aussi l’existence de nombreuses tribus différentes des Celtes ou des Gaulois. Au Moyen Âge, encerclés d’un coté par les Wisigoths qui ont envahi toute la péninsule et les Francs qui se trouvent au nord des Pyrénées on retrouve les Vascons qui ne ce soumettent ni aux uns, ni aux autres et créent une société indépendante et très égalitaire. Au 8ème siècle, l’invasion musulmane prend le territoire des Basques, Charlemagne, à la suite de sa déconvenue à Saragosse, met à sac la ville de Pampelune, en représailles eut lieu la Bataille de Roncevaux qui donna naissance à la fameuse Chanson de Roland.

On dit des Basques qu’ils sont le peuple qui chante et danse au pied des Pyrénées, mais c’est surtout une culture riche et ancestrale qui fait vivre ses traditions dans la danse, la musique, le chant et le sport. Les artistes, les sportifs et les écrivains jouent un rôle primordial dans l’affirmation identitaire du Pays basque et la population locale soutient leurs actions aussi bien dans l’organisation des événements que par sa présente en masse a chaque manifestation.

DSC de Alex Bouvet sur 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

Moulin de Bassilour

Situé à Bidart, juste à la frontière avec la commune de Biarritz, le Moulin de Bassilour est un petit écrin en lisière des grandes villes touristiques et de la campagne Basque.
Connu pour la fabrication artisanale qui donne a son gâteau basque et à ses spécialités leurs goûts unique, une fois sur place, on se laisse charmer par le cadre naturel et authentique du moulin à eau
C’est un moulin à roue horizontale, en activité depuis 1741 qui moue les grains de blé et de maîs en farine. Alimentée par la rivière Uhabia, retenue juste avant son écoulement, la roue est entraînée par la puissance de la chute d’eau qui frappe les pales. La meule en pierre situé juste au dessus, moue la farine qui est ensuite rejetée dans un bac.
Le blé et le mais sont moulus selon la quantité nécessaire aux préparations.
La boulangerie ne propose que des produits frais du jour, avec le gâteau basque, suivit des sablés. Les mâtures et les miches, sont des pains de maïs, le pain, est fabriqué à partir de farine Herriko, exclusivement cultivée au Pays Basque. Le moulin vends sur place et exporte une partie de sa production.

Moulin de Bassilour de Alex Bouvet sur 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

Les Barthes de Saubusse

Si l’embouchure de l’Adour ce trouve à Bayonne, les effets de la marée ce ressentent à des kilomètres dans les terres, aussi bien sur les bords de la Nive que dans l’Adour. Les marées inondent les grandes plaines longeant les berges dans l’intérieur des terres formant un trait d’union essentiel entre le milieu aquatique et le milieu terrestre, on les appellent les Barthes
Vieilles de plus de 3000 ans, “les barthes” serait un terme d’origine Gauloise signifiant “fonds marécageux”. C’est un milieu typique de la région qui correspond au lit majeur de l’Adour caractérisé par une faible pente que les eaux des crues et des ruissellement provenant des terrasses et des coteaux transforment en marécages.
Berceau d’une incroyable biodiversité, les Barthes jouent un rôle écologique et économique vital pour la région. Une flore, une faune et une agriculture spécifique et exceptionnelle y ont trouvé refuge. Ces milieux humides favorisent le développement d’une flore spécifique répertoriée tels que des plantes carnivores, des aulnes ou le cyprès chauve.

Barthes de Saubusse de Alex Bouvet sur 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

Bibliographie

Livres
Aimer le Pays Basque
Gérard Tiberghien
Editions Ouest France
 Photos et descriptifs sur le Pays Basque
Parution 1991
Pays Basque Les provinces Basques de France et d’Espagne / Le Béarn
Collection Voir en France
Edition Sun Paris
 Photos et textes sur le Pays Basque
Parution 1987
Nature sauvage du Pays Basque
Juan Carlos Muñoz
SUA Editions
 Livre d’un photographe Basque Espagnol
Parution 2001
La Vallée de Baigorri et ses alentours
Editions Izpegi
La montagne Basque – Euskal Mendia
Robert Thurin – Hats Berri
Guide des Pyrénées mysterieuses
Les Guides Noirs
Club Princesse
 Guide des histoires et légendes des Pyrénées
Parution 1976
 Navarre Secrète
Jean François Demange
Mon Helios
 Pays Basque Insolite et Secret
Olivia Germain et Bernard Maymou Jonglez
 La vallée d’Osses en Basse-Navarre
Orzaizeko Ibarra
(Bidarray, Osses, Saint-Martin-d’Arrossa)
Editions Izpegi
 Bien choisir votre randonnée
Conseils et infos pratique
Offices de Tourisme
 Pays Basque (France Espagne) et Navarre
Le guide vert – Michelin
 Pays Basque – Le guide idéal
A l’usage des estivants et même des autochtones
Christophe Berliocchi – Atlantica
 Balades aux sources du Pays Basque
Editions Terre Etre – 2010
 Histoire secrète du Pays Basque
Michel Lamy – Albin Michel
 Les Sentiers d’Emilie – Pays Basque
25 promenades pour tous
Nathalie Magrou – Rando Editions
 Pays Basque Nord Sud
100 lieux pour les curieux
Carole Fouque
 Fontaine retrouvées
Anglet – Bayonne – Biarritz
Atlantica
Pierre Lafargue
 Le livre retrace l’historique des fontaines du BAB. Certaines existent encore, d’autres ont disparues.
Sites internet
La cerise sur le béret   Lifestyle Pays Basque
Tourisme 64  Offices de tourisme du Pays Basque
KindaBreak Kinda Break est une sélection pointue de découvertes et adresses insolites dans les Landes et au Pays basque.
paysbasque.net Ce site partage les expériences originales d’un basque amoureux de son pays.
cotebasque.net  Le blog actualité décalée Pays basque
ItiAQUI L’application vous conduira tout d’abord jusqu’au point de départ de votre balade puis vous guidera tout au long du chemin.
Terres et Cotes Basques  Office de Tourisme du Pays de St Jean de Luz
http://www.visitepaysbasque.com
Office de Tourisme Garazi-Baigorry  Office de Tourisme de Saint Jean Pied de Port
Pays Basque 1900  Le Pays Basque d’hier et d’aujourd’hui
http://anef-nature.ek.la/espaces-naturels-sensibles-p1014198 Association des Naturalistes et Entomologistes de France
http://www.cpie-littoral-basque.eu/ Centre permanent d’initiatives pour l’environnement Littoral Basque
http://cpiepaysbasque.fr/ Centre permanent d’initiatives pour l’environnement Pays Basque
https://www.visorando.com/index.php?component=rando&task=searchCircuit&idEG=0 Partage de randonnées (secteur Pays Basque
http://www.bilketa.eus/fr/ Bibliothèque numérique du patrimoine du Pays basque
http://www.lamontagnebasque.com/ Randos, balades, découvertes
http://www.pyreneesatlantiquesautrefois.com/ Les Pyrénées Atlantique à travers la carte postale ancienne
http://earchives.le64.fr/ Nous vous proposons de consulter en ligne plusieurs millions d’images numérisées.
http://www.lightningmaps.org Les éclairs d’orages en live
http://rando-pays-basque.info/ Faire découvrir et de partager les randonnées de cette région magnifique qu’est le Pays Basque
http://www.hitza-hitz.com/
http://michelmolia.pagesperso-orange.fr/de%20la%202%20%C3%A0%20la%2021.htm Blog sur les bornes frontières Franco-Espagnoles.
http://thvn.free.fr/ Tour en hautes vallées des Nives
https://www.baladesgasconnes.fr Il faut faire le tri dans les articles mais certains sont bien sur le Pays Basque
http://gb-rando.blogspot.com Une liste interminable de rando sur Garazi-Baigorry
http://baladeenpaysbasque.centerblog.net/ A L’ORIGINE DE CE BLOG…“Balade en Pays Basque” était le nom d’une émission de radio que j’ai présentée pendant plus de 10 ans sur une radio associative en… Bretagne. Bien qu’ayant arrêté l’émission pour diverses raisons, ma passion reste intacte et ce blog est pour moi le moyen de vous faire partager mon “amour” pour la culture basque.
https://www.federation-peche64.fr/ Site de la fédération de pèche du 64
http://www.mon64.com/ Site web mobile des offices de tourismes Béarn Pays Basque
http://www.errobi.fr/ Site de la communauté d’agglomération Pays Basque
http://rando-pays-basque.info/ Randos Pays Basque
http://www.topopyrenees.com/utiles/cartographie-topopyrenees/carte-pays-basque/ Cartes topographiques de randonnées
http://www.macotebasque.com/ Site web mobile des offices de tourismes de la cote Basque
http://www.coupdecoeurbasque.fr Balades et randonnées en Pays Basque
http://www.baztandarrak.fr BAZTANDARRAK est une association de course à pied en montagne dont le siège se trouve à Bidarray. Elle se compose d’environ 70 membres.
https://www.refuges.info/formulaire_exportations/ Liste des refuges de montagne au Pays Basque
http://floredupaysbasque.com/  Cette flore inédite du Pays Basque, qui s’adresse à tout public, présente actuellement plus de 2500 plantes ou plutôt taxons observés sur le territoire, leurs descriptions et leurs répartitions agrémentées de photos et de planches d’herbier.

 

L’atelier du piment

Fier, puissant et généreux, le piment est venu par la mer, ramené d’Amérique du Sud par nos marins au XVIe siècle. Au fil des générations, dans le secret de leur potager, les femmes l’ont choyé, choisi, sélectionné, lui donnant sa rondeur, sa force et son brillant. Ingrédient clé de la cuisine basque, il assaisonne nos plats au quotidien autant qu’il sublime les mets raffinés des plus grands chefs du monde. Est-ce son origine, son histoire ou sa saveur que confère au piment d’Espelette autant de caractère ? Ramuntxo tente une explication : le secret est peut-être là : le piment d’Espelette est une épice gorgée d’amour, un arôme qui vient du cœur.
Pas plus fort que le poivre, mais dix fois plus parfumé, le piment d’Espelette relève la plupart des plats et marie ses effluves raffinés à de nombreux produits. Il se décline presque à l’infini pour satisfaire tous les palais : poudre, gelée, sel, sauces et moutarde au piment, jambon, rillettes, saucissons et foie gras de canard au piment, crème de cerise noire, confitures et chocolats au piment, etc. Pour le remercier de tant de générosité, le piment est amplement fêté et honoré chaque année, le dernier weekend d’octobre.
Le village d’Espelette – Ezpeleta en basque – est situé dans la province basque du Labourd, au pied des montagnes et à 20 minutes de la côte atlantique. Son décor de carte postale, ses festivités et son authenticité le rendent irrésistible. En quelques pas, vous serez charmés par ses ruelles bordées de maisons blanches à colombage rouge, ses façades parées de cordes de piments scintillantes au soleil, son centre piétonnier, son château récemment restauré, son église, ses lavoirs et la silhouette du mont Mondarrain à l’horizon. Truite de Banka

Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

Les truites de Banka

La ferme aquacole de Banka, c’est d’abord un cadre magnifique et sauvage, niché au coeur du Pays Basque. Dès le XVIIème siècle, la source Arpéa alimentait là un moulin du village de Banka. C’est en 1965 que Jean-Baptiste Goicoechea décida d’implanter sur ce site un élevage de truites, persuadé que la qualité exceptionnelle de l’eau et la passion des hommes qui dirigeraient cette entreprise pourraient faire de la Truite de Banka une référence gastronomique.
Remarquablement préservée, à l’abri des grands axes de communication et de l’agitation urbaine, la VALLEE est une enclave verte qui s’enfonce en territoire navarrais. Outre la beauté de ses paysages et la diversité de son milieu naturel, la VALLEE est réputée pour la qualité de ses produits gastronomiques. Une vieille tradition d’élevage extensif perdure ici. Viandes, salaisons et fromages de la VALLEE sont reconnus bien au-delà du Pays Basque.
C’est ici que la source d’Arpéa cascade entre les roches pyrénéennes avant de traverser la Basse Navarre pour rejoindre l’Océan Atlantique. Cette eau classée 1A (meilleur classement national) emprunte le petit canal du moulin ancestral pour irriguer les bassins en escalier de la ferme aquacole. Cet environnement unique permet aux truites de Banka de bénéficier de conditions de croissance proches de celles de leurs cousines sauvages qui filent à quelques mètres de là.

Truite de Banka by Alex Bouvet on 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

Le porc de Kintoa

En baladant dans le Pays Basque profond, dans la montagne entre Banca et les Aldudes, ou beaucoup de Bayonnais ne vont jamais, nous avons fait une petite alte pour voir pourquoi il y avait tant de voitures garées partout. Pas mal de touristes et quelques locaux, tout le monde partais d’un bon pas vers le magasin de Pierre Oteiza, éleveur et artisan charcutier, spécialisé dans le porc de Kintoa et un des pionniers du développement l’agriculture haut de gamme de la vallée des Aldudes dont on peut retrouver les magasins de Saint Jean Pied de Port à Paris.
Le magasin est assez sympathique, plutôt noir de monde malgré que nous étions déjà en Septembre, avec ses jambons et saucissons accrochés au plafond et plusieurs plateaux de dégustation sur les tables. Les vendeuses tournoyaient d’un client à l’autre tachant de réponde à toutes les questions et de proposer les différentes préparations. Nous nous sommes assez rapidement éloignés en attrapant au passage un prospectus décrivant une balade découverte des porc de Kintoa.
En fait il est possible de visiter une partie de l’exploitation extérieur. Soit juste à coté de la boutique, soit sur un parcours un peu plus sportif sur la colline voisine.
Une balade assez sympa, dans un paysage étonnant pour le Pays Basque à cause de sa ressemblance avec la Provence, une terre aride, plutôt caillouteuse ou les plantes ce font rares. La première partie est une grimpette plutôt raide le temps d’arriver sur le plateau d’ou il est possible de voir une grande partie de la vallée des Aldudes, la suite est une descente en pente douce jusqu’aux portes du magasin. Malheureusement la journée chaude ne ce prêtait pas trop à la découverte des porcs, certainement tous planqués sous le couvert des arbres, mais il y aurait 400 animaux dispersés dans les champs.

Porc de Kintoa de Alex Bouvet sur 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map

A découvrir – Le vignoble d’Irouleguy

Ce sont “des” balades, en voiture ou à pied, et des dégustations que nous vous proposons dans cet article. 
Les vignobles d’Irouleguy, dont le syndicat existe depuis 1945 existait probablement déjà avant l’ère chrétienne.  Il s’étend sur 15 communes entre Saint Etienne de Baigorry et Saint Jean Pied de Port et compte 12 vignerons localisés sur la carte juste en dessous.
Le site internet du syndicat http://irouleguy.net/ présente les différents vignerons et il est possible de découvrir, dans les articles qui correspondent, si ils proposent des visites avec, au cas ou, les heures et les jours d’ouverture. 
Les offices de tourisme local ont aussi de la documentation sur le sujet, j’ai essayé d’en trouver un exemplaire sur internet mais sans résultat.
  AOP Irouleguy
 Retrouvez le lieu
avec Google Map

A découvrir – Balade avec un berger à Iraty

Au coeur de la montagne basque, à 30 min. de St Jean Pied de Port, sur le site incontournable d’Iraty, venez découvrir le métier de berger. Jean-Michel, issu d’une famille de bergers, vous fera découvrir son métier et les montagnes d’Iraty. En famille ou seul, cette balade est accessible à tous.   

 

 

 

Une montée d’environ 40 min. permettra de rejoindre le troupeau, puis J-Michel vous précisera la manière dont chacun se positionnera pour faire redescendre le troupeau vers le coral. Vous pourrez ainsi participer au comptage et suivre de près les soins apportés aux brebis. 
Enfin, le groupe se retrouvera à l’etxola autour d’un apéritif, et partagera un repas à base de produits de la ferme et locaux à volonté (pâté, charcuterie, Vin Irouleguy, Taloak, fromage AOC Ossau-Iraty, gâteau basque et café). Gardez un excellent souvenir d’une promenade authentique à la découverte du monde de l’estive.

Téléphone 05 59 37 37 05 / 06 51 88 83 37

Truite de Banka
 Retrouvez le site de 
l’entreprise

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén