Pays Basque Inedit

Découvrez le Pays Basque autrement

Catégorie : Histoire Page 2 of 4

Eztigar

Nous avons rencontré Marie et Clément, les responsables d’Eztigar lors d’une demande de shooting photo pour la promotion de leurs boissons. 
Eztigar est une petite coopérative agricole qui à débuté dans le but de préserver des type de pommiers locaux, résistants, pour obtenir un cidre (Sagarno en Basque) 100% Basque.

La coopérative est devenue une entreprise reconnue pour la qualité de ses produits  qui sont maintenant disponibles dans pratiquement toutes les grandes surfaces locales et sur commande en France et à l’étranger.

Lors de mon passage les locaux étaient en train d’être réaménagés pour s’adapter aux nouvelles contraintes de l’augmentation de la production et à l’accueil des touristes. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de retourner voir les changements depuis. 

  


[ngg_images source=”galleries” container_ids=”63″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]





Ligne de chemin de fer Bayonne – St Jean Pied de Port

Petite ligne de train appartenant encore à la SNCF, la ligne Bayonne St Jean Pied de Port longe la Nive et dessert les petits villages qui la bordent. 
Reliant les deux cités médiévales, la ligne est autant utile pour les travailleurs vivant dans les terres qu’elle peut être une attraction touristique pour ceux qui viennent passer leur vacances dans le Pays Basque et souhaitent prendre le temps d’admirer le paysage avant de flâner dans un des plus beaux village de France. 

Le train remonte la “vallée de la Nive”, ou “la grande Nive” (celle qui rassemble tous les affluant sur son passage). On aurait presque pus parler du “fleuve de la Nive” si la modification du cours de l’Adour n’avait pas supprimé son embouchure sur l’Atlantique. 
Plus dans les terres, il y a le très connus, “Pas de Roland” datant d’une époque ou, dans les clues d’Itxassou, un unique chemin longeais le bord de l’eau, on parle aussi de “gorges de la Nive”, même si on est très loin des “Gorges du Verdon” des Alpes.




[ngg_images source=”galleries” container_ids=”38″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]





Atelier des Remparts – Luthier

Malheureusement l’atelier des rempars est définitivement fermé…

Nous avons découvert l’atelier des rempars lors des Journées des Métiers d’Art il y a 2 ans dans les rues de Bayonne.

On connais bien les rues commerçantes, les boulevards, les administrations, mais Bayonne à gardé son âme de ville ouvrière et encore plus, a l’abris des foules, son artisanat.




[ngg_images source=”galleries” container_ids=”61″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]





 

Savonerie artisanale Etxean Egina

Nous avons rencontré Audrey et Serge, d’Etxean Egina, un peu par hasard lors d’une demande de photos pour la ligne de produits cosmétique “Morgandra” qu’ils étaient en train de créer. 
Nous avons passé une après-midi sympathique entre photos et discussions et quelques mois plus tard ils s’installaient dans leur local atelier et boutique, dans le centre ville de Saint Etienne de Baigorry. 

Audrey travaille avec des producteurs locaux pour proposer des produits originaux et de qualité dans le même temps elle ce déplace dans le Pays Basque pour des ateliers de confection et d’utilisation de ses produits. 
Serge s’occupe de la partie commerciale, vous le trouverez au magasin et sur les marchés aux alentours. 



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”68″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]





Le Larla

Colline surplombant la Nive, Saint Martin d’Arrossa et Osses, le Larla fut longtemps la source de revenus des villageois.

Alors que les terres de la vallée étaient destinées à l’agriculture, la montagne fournissait le minerais de fer.

Les chemin des mines ont été réhabilités vers 2015 pour un tourisme sportif et culturel.



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”44″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 






Manufacture de perle Simon & Simon

Nous avons rencontré Nathalie Simon lors d’une sortie photo du club Photo Découverte pour les journées des métiers d’art il y a 2 ans. 

Étonné de voir que dans un des nombreux quartiers résidentiels qui entourent Bayonne, dans une propriété assez typique, dans ce que l’on pourrait considérer comme le sous sol d’une grande maison familiale, il pouvait y avoir une “fabrique”de perles existante depuis plusieurs générations. 

Si le lieu n’a pas changé depuis des décennies, la partie commerciale se réinvente en permanence pour trouver des débouchées à une technique rare de fabrication artisanale de perles à base de billes de verre et d’écailles de poissons.




[ngg_images source=”galleries” container_ids=”43″ exclusions=”328″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 







Saint Jean le Vieux

Saint Jean le Vieux est un peti village situé sur le chemin de Compostelle juste avant Saint Jean Pied de Port. Bien moins connus des touristes il abrite pourtant un ancien camp romain et plusieures batisses d’époque.
Le bourg est séparé de la route principale par une déviation ce qui donne au village un petit coté campagnard vaec les champs qui l’entoure presque totalement. Seule la route vers la montagne d’Iraty et les villages dans les montagnes allentours traverse le centre.
Pour les balades, il est possible de suivre le chemin de Compostelle qui sillone les colines non loin de la D933, celui-ci peut ce parcourir à pied, à vélo ou en voiture vu qu’il est goudroné sur quelques kilomètres dans les deux sens (attention les voies sont étroites, les locaux y circulent aussi bien en voiture qu’en tracteur et il peut y avoir énormément de pélerins).

 

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”52″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]

 

 

Laborantxa HAITZONDOA




C’est en faisant des recherches sur l’artisanat local et la relation des petits producteurs avec les réseaux sociaux que je suis tombé sur Francis Larrea. Un agriculteur en de production de légumes bio avec vente à la ferme, sur le marché et à l’AMAP d’Espelette.

Francis met en ligne tous les Vendredi la production qui sera vendue la semaine suivante, sur son site internet, la page facebook de la ferme et par mail.

On trouve aussi sur son site l’histoire de la ferme.

“La ferme « Haitz Ondoa » (traduction : le pied de chêne) est une exploitation de 3 ha
située sur la commune de Mendionde (64240).
Mendionde se situe à équidistance (30km) de Bayonne et de Saint Jean Pied de Port. La ville la plus proche est Hasparren (8km).
Le nom de la ferme vient de la présence d’un magnifique chêne de plus de 500 ans sur la propriété.
J’y cultive depuis début 2013 des fruits et légumes en mode de culture biologique
Les parcelles étaient utilisées autrefois par mes parents à la retraite. Ils y élevaient des brebis et des volailles pour leur consommation personnelle. Ils n’ont jamais utilisé d’engrais chimiques ni de produits phytosanitaires sur les parcelles et les arbres.
Cependant une période de conversion est obligatoire pour une installation en Agriculture Biologique. Celle ci est terminée depuis le 15 octobre 2014.
Tous mes fruits et mes légumes disposent aujourd’hui du label bio certifié par Certisud.
Je suis seul à travailler sur ma ferme mais j’emploie un saisonnier durant les trois mois de l’été où la quantité de travail est la plus importante.
En effet aux plantations et aux récoltes viennent s’ajouter la récolte des fruits et le désherbage des cultures.”
http://haitzondoa.fr.gd/La-ferme-d—g-HAITZ-ONDOA-g-.htm




[ngg_images source=”galleries” container_ids=”67″ exclusions=”565″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 




Atelier de restauration Lafouresse





Nous avons rencontré Jean-Bruno Lafouresse lors de sorties photos avec l’association Gaco Photo pour les journées des métiers d’arts. 
L’atelier est un petit local plutôt encombré par les tableaux en vente et ceux en réparations, en ce glissant jusqu’au fond du magasin on passe dans l’atelier.
Jean-Bruno parle facilement de son métier, expliquant clairement ce qu’il fait.

http://www.atelier-galerie-lafouresse.com/




[ngg_images source=”galleries” container_ids=”60″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

<iframe src=”https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m14!1m8!1m3!1d11578.575846659653!2d-1.4783977!3d43.4889001!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x0%3A0x85eb8045ab3b539!2sLafouresse+Jean-Bruno!5e0!3m2!1sfr!2sus!4v1487587233926″ width=”600″ height=”450″ frameborder=”0″ style=”border:0″ allowfullscreen></iframe>




Les villages Basques





Ce qui est assez singulier au Pays Basque, ce sont le nombre de petit villages perdu dans les montagnes et dans les campagnes partout sur les routes principales ou sur les secondaires.

Alors que certains département français ce désertifient ici il y a du monde partout. Au bout de chaque chemin il y a une maison habitée ou une maison de vacance, au bout de chaque route il y a un village, petit ou grand.

La dynamique locale y est pour beaucoup, on vit en famille, on connais ces voisins, de petites entreprises de tous types sont disséminées partout sur le territoire et certaines grandes entreprises, connues à l’international ont leur siège social dans de petit villages au cœur du pays.

Si le tourisme s’est installé dans les villages les plus connus, les petits villages avoisinant ne sont pas en reste. Les agriculteurs se battent pour faire reconnaître les particularités des lieux, comme le vin d’Irouléguy, petit village entre St Jean Pied de Port et St Etienne de Baigorry, ou le fromage Ossau-Iraty produit par des fermes perdues dans les montagnes.



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”24,25,30,31,32″ exclusions=”175,176,177,178,179,182,183,184,186,187,189,191,223,224,227,228,229,230,231,234,235,236,237,238,239,241,242,243,244,245,246″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 




Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén