Pays Basque Inedit

Découvrez le Pays Basque autrement

Catégorie : Sports Page 2 of 3

La Barre

La Barre est un lieu emblématique d’Anglet.
Mais c’est en suivant l’Adour à partir de Bayonne que l’on accède habituellement ce bout de cote situé entre Boucau, juste de l’autre coté de l’estuaire, et les multiples plages de la cote Angloise. 

La Barre est le lieu ultime des sports de glisse, on y trouve une patinoire, un skate park et, bien sur, un spot de surf. A cela s’ajoute tous les types de restaurants possibles, du luxueux au fast food en passant par le restaurant avec vue sur la patinoire. 
On peut aussi y passer un bon moment en marchant sur le bord de mer, ou sur les bords d’Adour, il y a aussi un parc à l’abris en embruns derrière une dune, et un espace protégé et aménagé, le parc Izadia, dont je parlerais dans un autre article.

 

 

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”4″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 

Zarkambide





Accessible par le haut, depuis la route de l’Artzamendi, ou par le bas depuis le Bastan. Le Zarkambide est un espace tout aussi magnifique qu’il est pentu. Depuis le bas il est possible d’aller à gauche vers “La grotte du Saint qui sue”, ou à droite, mais de ce coté le chemin fini par ce perdre dans la montagne et l’arrivée jusqu’à la crête est plutôt aléatoire. 

L’endroit est magnifique, plus on monte, plus la vue sur la vallée est impressionnante et la zone fourmille de vautours.

Depuis le bas la montée est rude, le chemin est bien tracé mais particulièrement caillouteux, pensez à prendre de l’eau, des chaussures de marche, et ne vous laissez pas avoir par le soleil qui disparaît rapidement derrière les montagnes en fin d’après-midi.



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”55″ exclusions=”459,463,471″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

<iframe src=”https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d1975.8778099901276!2d-1.3890972123517502!3d43.2720966231489!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0xd5125bd25e06db5%3A0x9e526984682d4596!2sZarkambid%C3%A9!5e1!3m2!1sfr!2sus!4v1487586827179″ width=”600″ height=”450″ frameborder=”0″ style=”border:0″ allowfullscreen></iframe>




Les routes du Pays Basque





Au-delà de Cambo, après le pont d’Itxassou qui traverse la Nive, nous entrons dans le Pays Basque intérieur.
Ici ce n’est plus le commerce et l’industrie qui prédomine mais l’agriculture, sur les routes les plus fréquentés les tracteurs et leurs énormes remorques côtoient les voitures, les touristes flânent sur les routes et les voitures sans permis font le pendant des motos surpuissantes.

Au-delà des grandes artères de Bayonne à Saint-Jean-Pied-de-Port jusqu’à Sauveterre-de-Béarn la majorité des routes du Pays Basque servent autant pour les voitures que pour les animaux de la ferme. Il est fréquent de voir des appels de phares pour être prévenus d’un troupeau de mouton et de vache en déplacement entre deux champs. En automne les panneaux de signalisation bordent les voies pour inciter à la prudence, les roues des tracteurs des exploitations agricoles en pleine récolte sèment de la terre sur le goudron.

Ici les routes s’entre-lacent pour ce perdre dans un inextricable tissu de voies allant d’une ferme à l’autre, d’une ville à l’autre et d’une vallée à la suivante. Un bon GPS peut s’avérer nécessaire pour ne pas perdre le nord.



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”9,24,30,41,53″ exclusions=”50,51,52,53,54,55,174,175,176,177,180,181,182,183,184,185,223,224,225,226,227,231,311,312,313,314,315,316,444,445,446,447,448,449″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 




Visiter le Pays basque autrement





Le Pays Basque est tout petit sur une carte mais beaucoup plus grand une fois que l’on est sur place. De plus, l’endroit et habité depuis des générations et les routes et chemins sillonnent les vallées dans toutes les directions.

Si il est possible de rouler sur toutes les routes goudronnées, quitte a ce perdre dans un méandre sans aucune indications (n’oubliez pas votre GPS et ce blog pour vous guider vers des endroits sympas), Jean-Claude vous propose de faire vous faire visiter les lieux que vous ne pourriez pas voir par vous même.

http://xokoan.wixsite.com/paysbasque4x4




[ngg_images source=”galleries” container_ids=”58″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 




Le Baigura





Le Baigura est une des colline bien connue du Pays Basque.

Celle là l’est surtout pour sa base de loisir d’ou partent les parapentistes. La base propose aussi d’autres activités liées à la montagne, vous pouvez les retrouver sur leur site internet

http://www.baigura.com/

La base propose aussi en libre accès des tables pour des petits pic-nick entre amis ou en famille.

La route est très jolie à voir, aussi bien en partant de Hasparren, que de St Jean Pied de Port ou en venant de Bayonne.



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”9″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 




Rafting à Bidarray





Bidarray est un haut lieu du rafting au Pays Basque, sur la portion de rivière entre Osses et Bidarray 6 bases naviguent plusieurs fois par jour.
Chaque base à ces bons et mauvais cotés, des espaces plus grands, des descentes plus courtes, une équipe plus ou moins soudée et accueillante.

En été il vaut mieux éviter les bases de loisirs, la majorité travaillent avec les campings et offices de tourismes et ne désemplissent pas.
Mais, la majorité des touristes arrivent le Samedi soir et repartent le samedi suivant dans la journée. Le dimanche est donc un jour très calme.

Personnellement je travaille pour Ur Ederra, si vous passez nous voir n’oubliez pas de venir voir les photos de votre descente.
https://www.uerafting.com/fr/




[ngg_images source=”galleries” container_ids=”45″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 




St Jean Pied de Port / Osses





St Jean Pied de Port est le départ du Camino Frances pour tous les pèlerins ce rendant à Compostelle. Mais c’est aussi la route la plus directe de la France vers Pampelune en Espagne.
On peut donc arriver à “Garazi” (ou Donibane Garazi pour donner le véritable nom en Basque) par Bayonne si on viens de la côte, par Hasparren si on arrive de Bordeaux et qu’on aime bien les petites routes qui rallongent en temps mais raccourcissent en kilomètres, ou par St Palais si on arrive de Pau.

Pour cette fois nous partirons de St Jean Pied de Port pour faire une boucle passant, pour la première moitié par les terres agricoles, et pour le retour par la vallée de Nive.
Sur la première partie, la route est belle vers St Palais, les villages s’enchainent, Ispoure, St Jean le Vieux, Larcarre, puis nous quittons cet itinéraire pour partir vers Hasparren et entrer dans le coeur de la campagne Basque.
Il y a beaucoup de villages le long de la route mais ils sont perdus dans les montagnes voisines, et c’est en arrivant à Irrissary que l’on croise le plus gros bourg, il faut d’ailleurs tourner à angle droit pour prendre la direction d’Osses et rejoindre la D918, véritable nationale à coté de ces petites routes.

La remontée vers St Jean Pied de Port ce fait tranquillement au milieu de la circulation assez dense qui transite jour et nuit sur cette route touristique.



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”49,50,52,54″ exclusions=”395,396,398,399,401,402,403,404,405,406,408,409,410,411,412,413,414,415,416,417,420,432,435,436,438,439,440,441,451,452,453,454,455,456,457,458″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 





Boucle de St Jean Pied de Port par Jaxu





A St Jean Pied de Port vous trouverez tout le nécessaire pour touriste avertis. Des magasins de souvenirs (pas toujours de provenance locale…), des restaurants, des supermarchés, des parkings pour les bus et d’autres pour les Camping Cars.

Une fois que vous êtes sur place, si vous souhaitez juste faire un petit tour pour découvrir l’intérieur du Pays Basque dans des lieux peu traversé par les touristes vous pouvez vous balader sur la route de Jaxu. C’est une petite route pas très large mais tranquille, qui ne monte et ne descend pas trop, sans grandes difficultés mais ou la vue est assez sympathique.



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”35″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 




Le Jara





Dans les sommets du Pays Basque tout le monde connais la Rhune et Iraty, qui sont partout sur les guides de voyages. Mais il y a bien d’autres sommets dans ce pays ou la majorité du terrain est vallonné.

Le Jara est un de ses sommets que vous ne trouverez que dans les guides de randonnées.
Si le but de la marche n’est pas d’arriver en haut mais bien de profiter d’un paysage magnifique que l’on peut voir sur le trajet, le Jara est un des sommets qu’il faut vraiment faire à pied pour apprécier l’étendue du Pays Basque interieur.

Mais pour les petits malins qui veulent pouvoir profiter d’un sommet à moindre effort, juste pour passer la nuit, ou pour s’en prendre plein les yeux d’un seul coup, il existe une route qui monte (sans rire) jusqu’en haut.

Attention ça monte et ce n’est pas une 4 voies…



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”34″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 




Les sources du Bastan





Débouchant à Bidarray la rivière du Bastan, tantôt torrent, tantôt ruisseau, est un affluent de la Nive en provenance direct de la frontière Espagnole.

Bien que l’on en parle peu, la D918, très fréquentée à partir de Cambo et jusqu’à St Jean Pied de Port, est en fait l’ultime voie de circulation importante longeant la frontière Espagnole. En regardant sur la droite à partir de Bidarray vous aurez la frontière à moins de 5km.
La route qui longe le Bastan est un bon moyen de partir vers le bout de la France hors des chemins tracés par le tourisme. La route fini un peu en cul de sac, je la déconseillerais aux Camping Car , par contre pour les motos un peu téméraire il est possible de poursuivre la route jusqu’à la frontière Espagnole voir après pour retrouver les routes Espagnoles.



[ngg_images source=”galleries” container_ids=”37″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”20″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″] 

 




Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén