La “Grande Nive”, qui passe à Ustaritz, en comparaison à ses affluents dont appellation est aussi “Nive” pour certains, est formée par l’addition des eaux du “Laurhibar”, de la Nive de “Béhérobie”, de celles “d’Arnéguy”, se rejoignant en aval de St Jean Pied de Port. Plus bas, à Saint Martin d’Arrossa s’ajoute la “Nive de Baïgorry”, puis les eaux du Bastan a Bidarray. Peu à peu la Nive sort des gorges des contreforts des Pyrénées et entre dans les plaines juste après Itxassou.
Autrefois utilisées par les bateaux de marchandises pour remonter le cours de la Nive, les berges sont aujourd’hui  utilisées par les riverains et les pêcheurs. D’Ustaritz à Bayonne, une belle promenade d’environ 11 kilomètres vous attend, agrémentée de tables de pique-nique et d’aires de repos. Ce parcours relativement plat vous offre des paysages remarquables.
Ustaritz est le terminus pour le chemin de hallage, au delà la rivière redeviens naturelle même si quelques sentiers permettent d’y accéder, ses berges sont le paradis de la faune et de la flore locale.
On retrouve là des loutres et visons, des aigrettes, hérons, martin pécheur. Le climat  assez chaud permet de voir des palmiers, des bananiers, des sapins, saules et chênes.

La Nive à Ustaritz de Alex Bouvet sur 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map