Le Pays basque, est le Pays de la Langue Basque (l’euskara) ou, la “terre des Baques” (Euskal Herria). Les Basques (Euskaldun) sont aussi ceux qui possedent la langue Basque (Euskara dun). Pour les Basques, le pays existe par sa langue, c’est graçe à l’unité linguistique d’une grande partie de ses habitants que l’unité ce construit.
L'”Euskadi”, inventé par Sabino Arana, père du Nationalisme Basque, désigne la Nation Basque qui est, à l’heure actuelle la Communauté autonome du Pays basque formée par les 3 provinces : Araba-Álava, Bizkaia, Gipuzkoa.Les frontières du Pays Basque, dans son intégralité, (les septs provinces le Labourd, la Soule, la Basse-Navarre, la Navarre, la Biscaye, l’Alava et le Guipuscoa) n’ont pas de définition légale dans les deux pays qui l’ont absorbé (la France et l’Espagne), mais elles recouvriraient un peu plus de 20 000 km2 pour trois millions d’habitants. Le Pays est actuellement répartis en trois entités politiques distinctes, deux communautés autonomes espagnoles : la communauté autonome du Pays basque (Euskadi), la Navarre, et une portion du département français des Pyrénées-Atlantiques.
La région est très marquée par l’influence maritime, aussi bien sur les cotes Atlantiques que par les rivières et les fleuves qui s’y derverse. Bilbao et Bayonne en sont les deux villes rayonnantes.
L’Adour marque la frontière visuelle entre les Landes, on pourrait dire “coté Français” et le Pays Basque, qui s’étire le long de la cote jusque dans l’Espagne. C’est aussi les derniers kilomètres des longues plages de sable fin qui bordent les cotes Françaises, juste après la chaine des pyrénées fini sa course dans la mer avec des falaises de 30 à 50 m de hauteur et à des petites plages enfoncées dans des criques.La montagne domine tout le reste du territoire Basque mais reste très impactée par les aléas maritimes de l’Atlantique. Les pentes douces des pyrénées entrainent vents et nuages jusqu’aux sommets les plus hauts de la région. Des plaines alluviales (les Barthes) jusqu’aux vallées et aux plateaux, l’ensoleillement et les précipitations permettent le développement d’une agriculture riche et bien répartie.
L’histoire du Pays basque commence à la préhistoire, des historiens romains relatent aussi l’existence de nombreuses tribus différentes des Celtes ou des Gaulois. Au Moyen Âge, encerclés d’un coté par les Wisigoths qui ont envahi toute la péninsule et les Francs qui se trouvent au nord des Pyrénées on retrouve les Vascons qui ne ce soumettent ni aux uns, ni aux autres et créent une société indépendante et très égalitaire. Au 8ème siècle, l’invasion musulmane prend le territoire des Basques, Charlemagne, à la suite de sa déconvenue à Saragosse, met à sac la ville de Pampelune, en représailles eut lieu la Bataille de Roncevaux qui donna naissance à la fameuse Chanson de Roland.

On dit des Basques qu’ils sont le peuple qui chante et danse au pied des Pyrénées, mais c’est surtout une culture riche et ancestrale qui fait vivre ses traditions dans la danse, la musique, le chant et le sport. Les artistes, les sportifs et les écrivains jouent un rôle primordial dans l’affirmation identitaire du Pays basque et la population locale soutient leurs actions aussi bien dans l’organisation des événements que par sa présente en masse a chaque manifestation.

DSC de Alex Bouvet sur 500px.com


Retrouvez l’article
sur le blog
paysbasqueinedit.fr

Retrouvez
le lieu sur
Google Map